Nos centrales nucléaires assurent-elles la sécurité d’approvisionnement ?

Absolument ! Les centrales nucléaires belges produisent encore la moitié des besoins en électricité du pays.

Sur une base moyenne annuelle, une centrale nucléaire produit de l’électricité 80 % du temps, les éoliennes offshore 38 %, les éoliennes terrestres 20 % et les panneaux solaires seulement 10 %. Les centrales nucléaires belges sont performantes et fiables. Elles ne dépendent ni du vent ni du soleil et ne sont pas sujettes à la volatilité des prix des combustibles fossiles.

Dans le même temps, nous pensons que les énergies renouvelables sont l’avenir. Electrabel est déjà le plus grand producteur d’énergie verte en Belgique et entend le rester. Il n’existe cependant pas encore suffisamment de solutions techniques à ce jour pour stocker le surplus d’énergie renouvelable de manière à assurer la fourniture entre les périodes d’activité solaire et éolienne. Nous avons donc toujours besoin de centrales dites « de base », qui produisent de l’électricité indépendamment des conditions météorologiques. Il peut s’agir de centrales nucléaires ou de centrales à gaz.

Selon Elia, notre pays aura besoin de nouvelles centrales de base en cas de sortie complète du nucléaire, même si d’importants investissements sont consentis dans les énergies renouvelables. Le gouvernement belge se concentre donc sur la construction de centrales à gaz efficaces pour contribuer à garantir la sécurité d’approvisionnement du pays dans le cadre de la transition énergétique.
 

 Nous avons toujours besoin de centrales de base, qui produisent de l’électricité indépendamment des conditions météorologiques.

En savoir plus