La sécurité des centrales nucléaires belges est surveillée de manière rigoureuse par de nombreux organismes indépendants.

Aucun autre secteur n'est autant contrôlé. Les centrales nucléaires subissent en moyenne chaque année quelque 50 audits indépendants, soit presque un audit par semaine. Les rapports sont souvent accessibles au public. Tant les experts nucléaires nationaux qu'internationaux confirment que les centrales nucléaires belges sont sûres.

Le contrôle des centrales nucléaires belges relève de la responsabilité de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN), un service public sous la tutelle du Ministre de l'Intérieur. L'AFCN veille à ce que le public et l'environnement soient protégés efficacement contre les dangers des rayonnements ionisants. Cela est réalisé de manière totalement indépendante et impartiale. Pour les contrôles permanents, l'AFCN fait appel à sa filiale technique Bel V qui, à l'instar de l'AFCN, bénéficie d'un libre accès aux sites de Doel et Tihange.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est une organisation intergouvernementale indépendante des Nations Unies. Elle élabore des normes pour la sécurité nucléaire et la protection des personnes et l'environnement contre les rayonnements ionisants. L'AIEA constitue des équipes internationales qui étudient les documents et vérifient sur place comment la sécurité des installations nucléaires est assurée dans la pratique. Cela est réalisé via les missions OSART (Operational Safety Review Team) et les missions SALTO (Safety Aspects of Long Term Operation). Les centrales nucléaires de Doel et de Tihange ont déjà reçu plusieurs visites d'équipes OSART et SALTO.

Tous les opérateurs nucléaires au monde sont regroupés au sein de la WANO (World Association of Nuclear Operators). Cette organisation, fondée après les événements de Tchernobyl, a pour mission de maximiser la sécurité et la fiabilité des centrales nucléaires. Les centrales nucléaires de Doel et de Tihange reçoivent tous les quatre ans une équipe d'experts internationaux pour un WANO Peer Review, suivi deux ans plus tard par un WANO Follow Up. Chacun de ces examens formule des suggestions en vue d'optimiser la sécurité et les performances des centrales nucléaires.

En tant qu'exploitant nucléaire professionnel, Electrabel dispose également d'une solide organisation d'audit interne. Celle-ci travaille de manière indépendante et effectue toute l'année des audits et des examens. Electrabel veille de cette manière à ce que les installations, les procédures et la culture de la sécurité satisfassent à toutes les directives. Les conclusions des audits sont également transmises à l'Agence fédérale de contrôle nucléaire.

 

Le site Web du Forum nucléaire peut également vous donner davantage d'informations sur qui contrôle nos installations nucléaires.