Transition énergétique

Contrairement à la combustion de combustibles fossiles dans les centrales classiques, la production d'électricité dans les centrales nucléaires ne s'accompagne d'aucune émission de CO2. Le CO2 est en partie responsable du réchauffement climatique. En Belgique, l'énergie nucléaire nous permet d'économiser 14 millions de tonnes de CO2 par an. Cela représente la moitié des émissions du parc automobile.

L'énergie nucléaire, qui représente actuellement environ 15 % de la production d'électricité totale sur terre, économise dans le monde environ 2,1 milliards de tonnes de CO2 par an. Au sein de l'Union européenne, l'énergie nucléaire permet d'économiser 675 millions de tonnes de CO2 par an. Pour arriver à un tel résultat sans énergie nucléaire, toutes les voitures devraient être retirées de la circulation en Europe.

Les énergies renouvelables et l'énergie nucléaire ne sont pas des concurrents, au contraire. Elles émettent toutes les deux peu de CO2 et se complètent mutuellement. Quelle que soit l'importance des énergies renouvelables, elles ne suffisent actuellement pas pour satisfaire à la demande d'électricité actuelle. La raison est simple : le vent ne souffle pas toujours, le soleil ne brille pas 24 heures sur 24 et les solutions techniques pour stocker le surplus d'énergie éolienne et solaire ne sont pas encore assez efficaces. 

Qu'est-ce que la modulation ?

Si la Belgique n'a pas suffisamment d'énergie éolienne ou solaire, l'énergie nucléaire peut veiller à ce qu'il y ait suffisamment d'électricité sur le marché belge. Les centrales nucléaires assurent ainsi la stabilité et garantissent la production d'énergie.

L'excédent de production des énergies renouvelables (les jours où les conditions météorologiques sont excellentes) ne peut malheureusement pas encore être stocké. Les centrales nucléaires peuvent à ce moment-là réduire temporairement leur puissance pour éviter un excès de production, et donc des prix négatifs. Cela s'appelle la modulation.

La modulation permet aux énergies renouvelables et à l'énergie nucléaire de se compléter. En Belgique, il est permis depuis 2012 de moduler certaines centrales nucléaires pour des raisons économiques. Les autorités de sécurité (AFCN) ont fixé ces conditions sur la base de plusieurs études de faisabilité et des informations techniques.

Déterminez votre mix électrique idéal